Les Sons

" En vérité, en consacrant ma vie à la musique, je me suis portée secours à moi-même,

je me suis rendue à mon propre coeur.

Sans cette incantation, la musique n'a aucun sens...

      Ce n'est pas le musicien qui compte, ni d'ailleurs le compositeur 

C'est cette disposition à l'entendre avec tous ses sens et à la faire entendre dans sa chair"

            Grimaud - "Retour à Salem"

Dès nos premiers instants de vie, alors que nous sommes encore à l'état de foetus, nous sommes immergés dans un bain sonore fait de sons, bruits, musiques, silences.

Ainsi s'élabore la trame sonore propre à chacun; elle dépend du vécu, la culture, l'environnement de la personne, d'une histoire qui a laissé sa trace... Le corps ne cesse d'interagir avec les sons présents dans notre quotidien. C'est pourquoi l'émergence d'un son est toujours à mettre en lien avec un travail corporel, un vécu du corps gardant en mémoire l'empreinte d'un paysage sonore qui a jalonné notre vie.

Le son va propager sa résonance par son timbre, sa hauteur, sa tonalité, ses couleurs. Il créée ainsi ses propres oscillations, ses ondes. Il émet des vibrations qui touchent alors tout ce qui constitue le corps : les eaux, les os, la peau... Les sons nous saisissent, nous font parfois frémir, faisant ressurgir l'émotion la plus enfouie à l'intérieur de notre chair. Ils réveillent en nous la sensorialité propre au nouveau-né; Ils touchent une profondeur et les racines de l'être, ouvrent une porte d’accès à notre propre mystère, insufflent le mouvement, la nécessité vitale d’exprimer notre musique.